I. Les témoignages au sujet de Jésus

     A l'aide de l'étude qui suit, nous allons découvrir le témoignage de ceux qui ont vécu au temps de Jésus, et dont les paroles ont été écrites au premier siècle de notre ère. Contrairement aux écrivains d'aujourd'hui qui n'ont qu'une vision trop lointaine de Jésus, ils ont donné des informations de première main. De plus les écrivains du premier siècle ne faisaient pas leur travail pour vendre des livres, mais ils le faisaient d'une manière totalement désintéressée, uniquement pour rendre gloire à Dieu, et quelque fois ceux qui ont témoigné au sujet de Jésus l'ont fait au prix de la persécution et du mépris. Les choses qui demeurent aujourd'hui incompréhensibles ne doivent pas nous empêcher de découvrir les merveilleuses certitudes que Dieu nous a léguées dans le Nouveau Testament.

          1. 1 Témoignage de personnes divers

     * Jean Baptiste : "Il vit Jésus venant à lui, et il dit : Voici l'agneau de Dieu, qui ôte le péché du monde." (Jean 1 : 29). "Et j'ai vu, et j'ai rendu témoignage qu'il est le Fils de Dieu." (Jean 1 : 34).

     * André : "Nous avons trouvé le Messie" (Jean 1 : 41).

     * Nicodème : "Rabbi, nous savons que tu es un docteur venu de Dieu ; car personne ne peut faire ces miracles que tu fais, si Dieu n'est avec lui." (Jean 3 : 2).

     * Des Samaritains : "Ils disaient à la femme : Ce n'est plus à cause de ce que tu as dit que nous croyons ; car nous l'avons entendu nous-mêmes, et nous savons qu'il est vraiment le Sauveur du monde." Jean 1 : 42).

     * Pierre : "Et nous avons cru et nous avons connu que tu es le Christ, le Saint de Dieu." (Jean 6 : 69).

     * Marthe : "Elle lui dit : Oui, Seigneur, je crois que tu es le Christ, le Fils de Dieu, qui devait venir dans le monde." (Jean 11 : 27).

     * Jean : "Jésus a fait encore, en présence de ses disciples, beaucoup d'autres miracles, qui ne sont pas écrits dans ce livre. Mais ces choses ont été écrites afin que vous croyiez que Jésus est le Christ, le Fils de Dieu, et qu'en croyant vous ayez la vie en son nom." (Jean 20 : 30-31).

     Bien d'autres témoignages de personnes divers sont mentionnés dans les évangiles.

          1. 2 Témoignage de Jésus sur lui-même

     "La femme lui dit : Je sais que le Messie doit venir (celui qu'on appelle Christ) ; quand il sera venu, il nous annoncera toutes choses. Jésus lui dit : Je le suis, moi qui te parle." (Jean 4 : 25-26).

     "Jésus leur dit : Je suis le pain de vie. Celui qui vient à moi n'aura jamais faim, et celui qui croit en moi n'aura jamais soif." (Jean 6 : 35).

     "Jésus leur parla de nouveau, et dit : Je suis la lumière du monde ; celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie." (Jean 8 : 12).

     "Je suis la porte, si quelqu'un entre par moi, il sera sauvé ; il entrera et il sortira, et il trouvera des pâturages." (Jean 10 : 9).

     "Jésus dit : Je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi vivra, quand même il serait mort." (Jean 11 : 25).

     "Jésus lui dit : Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi." (Jean 14 : 6).

          1. 3 La divinité de Jésus

     - Au début de l'Evangile de Jean ch. 1 v.14 Jésus est appelé la"Parole".

     "Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu." (Jean 1 : 1).

     - Les trois choses que l'on apprend au sujet de Jésus dans le premier verset de l'Evangile de Jean sont : 1) Il existait au commencement  ;  2) Il était Dieu  ;  3) Il est Dieu (2ème personne de la Trinité Divine).

     "Toutes choses ont été faites par elle, et rien de ce qui a été fait n'a été fait sans elle." (Jean 1 : 3). 

     - Jésus participe à l'acte de la création, Il est Dieu.

     "En elle était la vie, et la vie était la lumière des hommes." (Jean 1 : 4).

     - En Jésus se trouve la vie divine, la lumière des hommes.

     "Personne n'a jamais vu Dieu ; le Fils unique, qui est dans le sein du Père, est celui qui l'a fait connaître." (Jean 1 : 18).

     - Il est appelé "Fils unique qui est dans le sein du Père". Celui qui a fait connaître Dieu car il est l'incarnation de Dieu.

     Aujourd'hui on peut rencontrer Dieu par Jésus (le logos, la Parole), c'est ce que nous allons voir maintenant.

II. Jésus le Sauveur

     Jésus peut-il me sauver maintenant ?

     Si vous n'avez jamais expérimenté personnellement la salut en Jésus-Christ, cette étude vous guidera pas à pas.

     Il y a plusieurs faits révélés dans le plan de Dieu pour le salut. Quand on les étudie il faut garder en mémoire qu'il s'agit du plan de Dieu et pas celui de l'homme. Le chemin de Dieu est une personne qui est son propre Fils, le Seigneur Jésus-Christ.( Acte 4 : 12 et Jean 14 : 6).

     Le salut de Dieu se déroule en trois phases :

     Premièrement . Jésus-Christ est apparu sur cette terre pour sauver du châtiment en enlevant votre péché par son sacrifice sur la croix. "...il a paru une seule fois pour effacer le péché par son sacrifice." (Hébreux 9 : 26).

     Deuxièmement . Il est apparu au ciel en présence de Dieu, après sa résurrection, pour être votre avocat. Il empêchera la condamnation que vous méritez à cause de vos péché. "mais il est entré dans le ciel même, afin de comparaître maintenant pour nous devant la face de Dieu." (Hébreux 9 : 24).

     Troisièmement . Il apparaîtra encore une seconde fois sur cette terre comme Seigneur des seigneurs et Roi des rois pour vous sauver de la présence même du péché. "de même Christ, qui s'est offert une seule fois pour porter les péchés de beaucoup d'hommes, apparaîtra sans péché une seconde fois à ceux qui l'attendent pour leur salut."(Hébreux 9 : 28).

          2. 1 Dieu vous aime

     "Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle." (Jean 3 : 16).

     C'est un fait  que Dieu vous aime d'un amour éternel qui est inimaginable, indescriptible ; et il peut être connu qu'en passant par la foi. Le mot "tant" dans ce verset ci-dessus est expressif. Il donne un certain concept de l'étendu de l'amour de Dieu. Dieu vous a tant aimé, qu'il a donné son Fils unique pour porter à votre palce le châtiment de vos péchés, afin que vous receviez la justice de Dieu en cadeau venant de Son Amour. Parce que Dieu vous aime tant, vous pouvez échanger ce que Dieu déteste (vos péchés) contre ce qu'Il aime, (la justice de Christ). Pouvez-vous demander une plus grande évidence de Son amour ? Le Calvaire est la preuve que Dieu vous aime et qu'il désire vous sauver.                                                                                                    

 Avant de voir le fait suivant arrêtez-vous un instant et admettez ceci dans votre coeur : "Dieu m'aime".

          2. 2 On est tous des pécheurs

     "Car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu." (Romains 3 : 23).

     a) Qu'est-ce que le péché ?

     "Le péché c'est la transgression de la loi." (1 Jean3 : 4).                  

Chaque homme a transgressé la loi de Dieu.

     "Celui qui ne croit point à Dieu, le fait menteur, car il n'a pas cru au témoignage que Dieu a rendu son Fils." (1 Jean 5 : 10).                 

L'incrédulité est un très grand péché qui fait Dieu un menteur dans le coeur de celui qui le commet.

     "Toute iniquité est un péché." (1Jean 5 : 17).                                            

Cela signifie que tout ce que l'on fait sans l'approbation de Dieu est un péché. Toute rébellion active ou passive est péché contre Dieu. Il est écrit : "Tous ont péché". Dans "tous", je suis inclus et vous aussi. Tous ont péché contre Dieu en pensées, en paroles et en actions. Vous avez commis des péchés volontairement et involontairement. Au regard de Dieu vous êtes un pécheur perdu, "privé de la gloire de Dieu".                                                                

Avant de passer au fait suivant admettez dans votre coeur : "Je suis un pécheur perdu, parce que j'ai péché."

 

III. Dans le péché on est voué à la mort

 

     C'est pourquoi, comme par un seul homme le péché est dans le monde, et par le péché la mort, et qu'ainsi la mort s'est étendue sur tous les hommes, parce que tous ont péché. (Romains 5 : 12).

     Vous avez admis et reconnu que vous êtes un pécheur. Maintenant Dieu voudrais que vous sachiez que devant lui le résultat du péché c'est la mort. Avant de pouvoir être sauvé par Dieu, vous devez regarder la vérité bien en face : Vous êtes mort dans vos péchés jusqu'à ce que vous acceptiez Christ comme votre Sauveur personnel. Mais qu'est-ce que la mort ?

     La Bible révèle plusieurs aspects de la mort :

     a) La mort est une séparation spirituelle : Vos péchés vous ont séparé de Dieu. Vous êtes morts dans vos péchés.

     b) La mort est une séparation physique : Elle sépare l'esprit et l'âme du corps. Un jour vous devrez mourir physiquement parce que le péché est entré dans la race humaine.

     c) La mort est une séparation éternelle : Si vous restez perdu dans vos péchés, vous comparaîtrez devant Dieu en jugement et là, vos péchés vous sépareront de la miséricorde de Dieu pour toujours.

     "Et la mort et le séjour des morts furent jetés dans l'étang de feu. C'est la seconde mort, l'étang de feu." (Apocalypse 20 : 14-15).

     A ce moment l'oeuvre la plus condamnable sera d'avoir refusé l'amour de Jésus-Christ manifesté à la croix pour nous racheter. Ne soyez pas l'auteur d'une telle oeuvre qui entraînerait que votre nom soit absent pour toujours du livre de vie, vous savez que Dieu vous aime et que vous êtes un pécheur mort dans vos péchés.                                                                                       Avant de passer au fait suivant, si vous voulez que Dieu vous épargne, admettez dans votre coeur :"Je suis dans la mort à cause de mes péchés".

 

IV. Jésus-Christ vous a racheté par son sacrifice

 

     "Car le salaire du péché, c'est la mort ; mais le don gratuit de Dieu, c'est la vie éternelle en Jésus-Christ notre Sauveur." (Romains 6 : 23).

     En fait, Jésus est mort pour tous ceux qui ne sont pas purs comme Dieu, vous êtes donc inclus.

     "Celui qui n'a point connu le péché, il l'a fait devenir péché pour nous, afin que nous devenions en lui justice de Dieu." (2 Corinthiens 5 : 21).

     "Christ aussi a souffert une fois pour les péchés, lui juste pour des injustes, afin de nous amener à Dieu..." (1 Pierre 3 : 18).

     Lisez aussi Romains 5 : 6-8 et 1 Pierre 1 : 18.

     La mort de Christ pour vos péchés avait même été annoncée des siècles à l'avance par les prophètes de l'Ancien Testament. A la lumière des Saintes Ecritures, voulez-vous maintenant remercier Dieu pour Son grand amour. Il a été manifesté par l'envoi de Son Fils pour porter vos péchés dans son propre corps sur la croix.                                                                                

 Voulez-vous admettre dans votre coeur : "Christ est mort sur la croix pour moi."

 

V. On est sauvé par Jésus-Christ

 

     "Voici je me tiens à la porte, et je frappe. Si quelqu'un entend ma voix et ouvre la porte, j'entrerai chez lui, je souperai avec lui, et lui avec moi." (Apocalypse 3 : 20).

     Le geôlier philippien demanda à Paul et Silas : "Que faut-il que je fasse pour être sauver ?" La réponse fut rapide et positive car cet homme était alors touché dans son coeur par Dieu. "Crois au Seigneur Jésus-Christ et tu seras sauvé, toi et ta famille." (Actes 16 : 30-31).

     Lisez 1 Corinthiens 15 : 1-4, Jésus-Christ est mort pour vous, a été enseveli pour vous et il est ressuscité des morts pour vous, et il est maintenant à la droite de Dieu et il intercède pour vous si vous l'acceptez comme votre Sauveur et Seigneur.

     Lisez 1 Jean 2 : 1  ;  Romains 1 : 16, l'Evangile est une puissance de Dieu pour votre salut seulement si vous croyez. Votre foi en Jésus-Christ déclenche la puissance de Dieu qui sauve votre âme. Paul était émerveillé par l'Evangile de Christ car il ne délivre pas seulement des conséquences du péché, mais il délivre actuellement de la puissance du péché. De plus, au retour de Christ, nous seront libérés consciemment de la présence même du péché et nous participerons à la gloire de Jésus-Christ.

     " Car, si tu confesse le Seigneur Jésus de ta bouche, et que tu crois dans ton coeur que Dieu l'a ressuscité des morts, tu seras sauvé ; parce qu'on croit du coeur, pour obtenir la justice, et que l'on fait confession de la bouche, pour obtenir le salut." (Romains 10 : 9-10).

     Etre sauvé s'accompagne d'un changement de vie car nous sommes devenus conscient de la lumière spirituelle de Jésus. On ne peut rester le même après avoir rencontré Christ. Ce changement est parfois appelé conversion ou repentance. C'est le message que Jésus a prêché : "...Repentez-vous, car le royaume des cieux est proche."(Matthieu 4 : 17).

     En disant que le royaume était proche Jésus voulait dire que le royaume  était juste à côté d'eux. Le temps est proche, il ne nous appartient pas, mais le présent est à nous pour accepter Christ. Cela fait plus de 2000 ans que Christ a prononcé ces paroles, heureux sont ceux qui les comprennent au présent. Le royaume de Dieu a un futur aussi, mais il est dans la main de Dieu.

     Si vous n'avez jamais expérimenté le salut en Jésus-Christ, accompagné de la paix dans votre âme, ne prenez pas de risque.

     Acceptez-le par la foi, et faites cette prière sincèrement :

     "Seigneur Jésus,  je sais que Tu m'aimes, parce que Tu es mort sur la croix portant mes péchés. Merci de me révéler ma condition actuelle. Je confesse que je ne peux pas me sauver moi-même. J'accepte maintenant dans mon coeur par la foi. Tu es mon Sauveur et mon Seigneur. Merci pour ce salut éternel. Amen."

Source de cette étude : Bible Doc

 

"L'Eternel est salut"

 

"Voici du concevras dans ton ventre, tu enfanteras un fils et tu l'appelleras du nom de Jésus." (Luc 1 : 31 Darby).

    Le nom de "Jésus" signifie "l'Eternel est salut". C'est le nom qu'il reçu à sa naissance selon les instructions de l'ange. Ce nom révèle les fonctions que doit remplir celui qui le portait : "Tu l'appelleras du nom de Jésus, car c'est lui qui sauvera son peuple de leurs péchés" (Matthieu 1 : 21).

    "L'Eternel est salut", c'est le nom qu'il porta comme enfant (Luc 2 : 43).

    "L'Eternel est salut", c'est le nom sous lequel il commença son ministère terrestre : "Jésus revint en Galilée dans la puissance de l'Esprit ; et se renommée se répandit à travers toute la région" (Luc 4 : 14).

    "L'Eternel est salut", c'est le nom de son accusation sur l'écriteau que portait la croix : "Celui-ci est Jésus le roi des Juifs" (Matthieu 27 : 37).

    "L'Eternel est salut", c'est le nom du ressuscité : "Le soir de ce jour là...Jésus vint et se tint au milieu d'eux. il leur dit  :Paix à vous !" (Jean 20 : 19).

    "L'Eternel est salut", c'est le nom par lequel les anges le désignent aux disciples lors de son élévation au ciel :"Ce Jésus, qui a été élevé d'avec vous au ciel, viendra de la même manière que vous l'avez vu s'en aller au ciel" (Actes 1 : 11).

    "L'Eternel est salut", c'est le nom par lequel il se fait  connaître à Saul de Tarse sur le chemin de Damas : " Je suis Jésus que tu persécutes" (Actes 9 : 5).

    "L'Eternel est salut", c'est le nom de notre grand sacrificateur "qui a traversé les cieux, Jésus, le Fils de Dieu" (Hébreux 4 : 14).

    "L'Eternel est salut", c'est le nom du dominateur universel devant qui chacun devra s'agenouiller, de gré ou de force : "Dieu l'a élevé très haut et lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom, afin quau nom de Jésus se plie tout genou des êtres célestes, terrestres et infernaux, et que toute langue reconnaisse que Jésus- Christ est Seigneur, à la gloire de Dieu le Père." (Philippiens 2 : 9-11).

    Oui, "il n'ya pas...sous le ciel d'autre nom qui soit donné parmi les hommes, par lequel il faut être sauvés", que celui  de Jésus-Christ, le Nazaréen (Actes 4 : 1,12) ! Que celui qui porte ce nom si glorieux de "l'Eternel est salut" soit honoré et glorifié par son peuple !

Noms glorieux

    "On appellera son nom : Merveilleux, Conseiller, Dieu fort, Père du siècle, Prince de paix." (Esaïe 9 : 6 Darby).

    Aucun de ces noms ne peut s'appliquer à un homme, mais chacun d'entre eux convient parfaitement à notre Seigneur Jésus-Christ.

    "Merveilleux". Ce nom désigne ce qui n'est pas accessible à la compréhension de l'homme. nous le comprenons par la réponse de l'Ange de l'Eternel à Manoah : "Pourquoi demandes-tu mon nom ? Il est merveilleux" ; merveilleux dans ses paroles et ses actes, merveilleux dans le mystère insondable de sa personne : "Personne ne connait le Fils, si ce n'est le Père" (Matthieu 11 : 27).

    "Conseiller". Il possède seul l sagesse et la communique. "L'Esprit de sagesse et d'intelligence, l'esprit de conseil et de force, l'esprit de connaissance et de crainte de l'Eternel" reposera sur Lui (Esaïe 11 : 2). il n'y eut jamais un instant d'hésitation, ni un retour en arrière, ni une modification, ni un regret relatif à quoi que ce soit qu'il a dit.

    "Dieu fort". Il possède tous les attributs divins. Il est celui qui soutient tout par sa puissante parole. c'est une affirmation simple, claire, sans équivoque de la déité suprême du Messie, comme elle peut être exprimée en langage humain par ce qu'il a dit et ce qu'il a fait.

    "Père du siècle". Il vit aux siècles des siècles. Pour Israël, il y a "un siècle à venir" qui commencera quand le Messie sera venu délivrer son peuple et aura intauré son règne millénaire. C'est donc lui qui engendera et dominera ce siècle, ce mot désignant une période, une ère de bonheur sur la terre, spécialement pour Israël.

    "Prince de paix". Il est celui qui,  dès maintenant, est "notre paix" ( Ephésiens 2 : 14), et en qui s'accomplira dans sa plénitude la parole de Michée : "et de lui sera la paix" (Michée 5 : 5). Le Seigneur sera ce Prince de paix qui fera cesser les guerres. On transformera les armes en instruments agricoles (Esaïe 2 : 4). Toute la terre jouira de cette paix sous l'égide du Roi des rois.

    Nous savons par la révélation qui est faite dans le Nouveau Testament qu'avant ces temps heureux, le Seigneur viendra chercher les siens. En attendant ce jour, nous sommes heureux de penser à celui qui, en fin de compte, apportera la paix à ce monde troublé. Ces noms nous réjouissent, car ils glorifient tous. Celui que nous aimons et qu'un  jour nous verrons face à face.

Plaire au Seigneur