Mai 2021

30/04/2021 11:04

 

Plan de lecture quotidienne :

2 Samuel 22  2 Pierre 1

La direction divine

 

Transmis par René Barrois le 06/05

 

« Moi-même, l'Éternel m'a conduit chez la famille de mon seigneur. » (Genèse 24 : 27)

 

Nous devons arriver à une communion si étroite avec Dieu que nous n'ayons plus à lui demander continuellement sa direction. Notre sanctification est la preuve que nous sommes enfants de Dieu, et la vie normale d'un enfant, c'est l'obéissance. Quand l'envie le prend de désobéir, aussitôt sa conscience l'avertit. Dans le domaine spirituel, l'avertisseur, c'est le Saint-Esprit. Quand il nous dit : « stop ! » nous devons nous arrêter aussitôt, et rechercher ce qui doit être corrigé, de façon à discerner clairement la volonté de Dieu. Si nous sommes nés de l'Esprit, nous ne devrions pas demander sans cesse à Dieu sa direction. « Le Seigneur m'a conduit », dirons-nous, et en regardant en arrière, nous verrons le plan admirable que Dieu a lui-même tracé.

Nous n'avons pas de peine à voir la main de Dieu dans les événements exceptionnels, mais nous devons apprendre à reconnaître Dieu dans les petits détails de notre vie. Ne pensez jamais que le hasard soit autre chose que la manifestation de la volonté de Dieu, et soyez prêt à découvrir en tout ce qui vous arrive la main divine.

Prenez garde de ne pas vous faire une idole de la fermeté de vos convictions pour l'opposer à votre fidélité à Dieu. "Je ne ferai jamais cela", dites-vous ; mais vous le ferez certainement si Dieu l'ordonne. Personne n'a paru plus inconséquent que le Seigneur, mais il n'a jamais été inconséquent avec son Père. La logique chrétienne ne vient pas d'un principe, mais de la vie divine. C'est cette vie en nous qui, à tout moment, nous révèle la volonté de Dieu. Il est plus facile d'être un fanatique qu'un vrai fidèle, car être fidèle à Dieu peut être extrêmement humiliant. - Oswald Chambers

$$$$$$$$$$

 

Plan de lecture quotidienne :

2 Samuel 20-21    1 Pierre 5

Gardez-vous des faux docteurs ou prophètes de la fin des temps

 

Transmis par René Barrois le 05/05

 

« Plusieurs faux prophètes s’élèveront, et ils séduiront beaucoup de gens...Car il s’élèvera de faux Christ et de faux prophètes ; ils feront de grands prodiges et des miracles, au point de séduire s’il était possible, même les élus... C’est pourquoi, vous aussi tenez-vous prêts, car le Fils de l’homme viendra à l’heure où vous n’y penserez pas. » (Matthieu 24 : 11, 24, 44)

 

Jésus annonce qu’il reviendra et il a annoncé des signes avant-coureurs de son retour. Il avertit son peuple des temps difficiles qui arriveront, il nous demande de nous préparer, nous aussi, tenons-nous prêts, car le Fils de l’homme viendra à l’heure où nous n’y penserons pas.

 

L’un des plus grands signes annoncés, c’est l’apostasie.

« Car il viendra un temps où les hommes ne supporterons pas la sainte doctrine ; mais, ayant la démangeaisons d’entendre des choses agréables, ils se donneront une foule docteurs selon leurs propres désirs, détournerons l’oreille de la vérité, et se tournerons vers les fables. » (2 Timothée 4 : 3-4).

L’apostasie est graduel. Il y a deux sortes d’apostasie :

L’apostasie doctrinale, c’est-à-dire le rejet d’une partie, ou de la totalité des enseignements de Christ et des apôtres ,les compromis avec les œuvres du monde(1 Timothée 4 : 1 ; 2 Timothée 4 : 3).

L’apostasie morale, c’est-à-dire le fait qu’un enfant de Dieu cesse de demeurer en Christ, pour redevenir esclave du péché et de l’immoralité (Esaïe 29 : 13 ; Matthieu 23 : 25-28 ; Romains 6 : 15-23 et 8 : 6-13).

« Il a été donné à l’apôtre Paul d’énoncer une semblable prophétie. Il déclare que l’antichrist sera le fils de perdition, enfanté pour ainsi dire par la perdition ; qu’il s’élèvera contre tout ce qui est appelé Dieu et que, s’asseyant au temple de Dieu, il se présentera lui-même comme étant Dieu (2 Thessaloniciens 2 : 4). Il n’admettra qu’une religion, le culte de lui-même, l’homme devenu Dieu !

Tel est le tableau de l’apostasie chrétienne dont les premiers signes sont apparus au temps des apôtres déjà. Le mystère d’iniquité opère déjà, dit Paul. Et Jean : l’antichrist vient, comme… le vrai Christ vint, et les siens ne le reçurent pas (Jean 1 : 11 ; 1 Jean 2 : 18). Elle s’est développée au cours des siècles et se développera jusqu’à son plein épanouissement. Les apostats auront alors entièrement rejeté tout ce qui est du vrai Dieu et de son Christ, tant dans le monde juif que dans le monde christianisé. » (*)

Lorsque Jésus a pointé la première mise en garde « prenez garde aux faux prophètes » (Matthieu 24 : 3-5). Les disciples vinrent en particulier lui faire cette question : dis-nous, quand cela arrivera-t-il, et quel sera le signe de ton avènement et de la fin du monde ? Jésus leur répondit : prenez garde que personne ne vous séduise. Car plusieurs faux prophètes, ministres de Satan, viendront sous mon nom, disant : C’est moi qui suis le Christ. Et ils séduiront beaucoup de gens.

Aujourd’hui, ces faux prophètes sont au travail. Ils séduisent beaucoup de gens, même des croyants, particulièrement ceux qui sont peu ancrés dans la vie spirituelle.

Satan est subtil. S’il recherche l’ombre pour oeuvrer, il n’hésite pas à se transformer en « ange de lumière » pour mieux séduire afin d’égarer par des discours et insinuations. Il n’y a rien d’étonnant que ses ministres se déguisent en serviteurs de justice. (2 Corinthiens 11 : 13-15). Satan et ses ministres ont l’ingéniosité à tromper en utilisant des aspects attractifs, voire moraux. Ils tiennent un langages persuasif (Romains 16 : 17-18), citent la Bible, font souvent des miracles, séduisent les foules et même des enfants de Dieu... Les personnes naïves, désemparées, peu informées et mal enracinées dans la Parole de Dieu se laissent berner par une telle fourberie. Pour ceux qui n’ont pas une foi totale en la vérité, ils tomberont sous cette puissance.

Ces imposteurs cherchent par tous le moyens à se faire des disciples. Ils parlent de leur église, de leurs adeptes, de visions et de révélations surnaturelles. Ils sont affamés de pouvoir et de possessions. Ils prêchent des faussetés pour séduire à tout prix. Ils proclament un autre Evangile que celui de la Sainte Bible afin de satisfaire leurs ambitions (Galates 1 : 6-9). Leurs messages sont centrés principalement sur la richesse, la santé « l’évangile de la prospérité » et les guérisons qu’ils prétendent opérer sont généralement invérifiables. Néanmoins, il peut y avoir de vrais miracles dont l’origine est satanique (Exode 7 : 11-12 ; 2 Timothée 3 : 8).

 

Comment discerner les faux docteurs ou des faux prophètes ?

Nos impressions et sentiments ne sont pas un indicateur suffisamment sûr pour détecter qui est un vrai ou un faux prédicateur de Christ. Posons-nous plutôt les questions suivantes :

Les citations bibliques des prédicateurs sont-elles exactes et prises dans leur contexte ?

Ses enseignements sont-il conforme à la Bible (Actes 17 : 11) ?

Proclament-ils que Jésus-Christ est le Fils de Dieu (1 Jean 2 : 23), venu en chair dans ce monde (1 jean 4 : 1-3) pour sauver les pécheurs ?

Les prophéties annoncées trouvent-elles leur accomplissements (Deutéronome 18 : 20-22) ou, par contre sont-elles dites en termes vagues ?

Le propre style de vie de ceux qui disent parler au nom du Seigneur est déterminent. Est-il cohérent avec la morale biblique (Matthieu 12 : 33-37) ?

Ils aiment et recherchent les richesses et les biens terrestres, les vêtements somptueux, les belles et grandes maisons, les voitures de luxes, les suites cossues dans les hôtels. Ils sont adeptes de l’évangile de prospérité au dépend de ceux qu’ils dépouillent !

Jésus dit : « Gardez-vous des faux prophètes...ce sont des loups ravisseurs. Vous les reconnaîtrez à leurs fruits...Tout arbre qui ne porte pas de bons fruits est coupé et jeté au feu. C’est donc à leurs fruits que vous les reconnaîtrez. Ceux qui disent : Seigneur, Seigneur ! N’entrerons pas tous dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait a volonté de mon Père qui est dans les cieux, plusieurs me diront en ce jour-là : Seigneur, Seigneur, n’avons-nous pas prophétisé par ton nom ? n’avons-nous pas chassé des démons par ton nom ? Et n’avons-nous pas fait beaucoup de miracles par ton nom ? Alors je leur dirai ouvertement : Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l’iniquité. » (Matthieu 7 : 15-23).

 

Il faut être vigilants, nous tenir sur nos gardes. Ne nous laissons pas séduire par les apparences extérieures. Nous devons persévérer dans la prière et rester fidèle à l’enseignement de la Bible. - René barrois

(*) Biblequest.

$$$$$$$$$$

 

Plan de lecture quotidienne :

2 Samuel 18-19    1 Pierre 4

Quel espoir pour Israël ?

 

Transmis par René Barrois le 04/05

 

« En effet, je ne veux pas, frères et soeurs, que vous ignoriez ce mystère, afin que que vous ne vous preniez pas pour des sages ; une partie d'Israël est tombée dans l'endurcissement jusqu'à ce que l'ensemble des non-Juifs soit entré. Et a ainsi tout Israël sera sauvé, comme le dit l'Écriture : Le libérateur viendra de Sion et il écartera de Jacob les impiétés. Et telle sera mon alliance avec eux, lorsque j'enlèverai leurs péchés. » (Romains 11 : 25-27)

 

Comment se fait-il que les plus puissantes nations du monde n’arrivent pas à régler la question du Proche-Orient ? Quand les efforts de certains hommes d’État paraissent sur le point d’aboutir, pourquoi la situation empire-t-elle à nouveau ? À vue humaine, la paix semble s’éloigner de plus en plus, tant les passions haineuses sont exacerbées entre Palestiniens et Israéliens.

Les chrétiens savent que le peuple d’Israël est, de tout temps, aimé de Dieu. Pourtant, au cours des siècles, l’Éternel a jugé bon de le faire passer par de très nombreuses épreuves ! La raison en a toujours été que ce peuple s’est détourné de lui. Aujourd’hui, les Israéliens cherchent à s’imposer par leurs capacités intellectuelles et techniques, ainsi que par leur puissance militaire. Toutefois, non seulement ils ne veulent pas croire en Jésus-Christ qui seul pourrait leur donner la paix, mais ils renient dans la pratique l’Éternel, le Dieu de leurs ancêtres.

Peut-être que, dans ses plans, Dieu permettra une amélioration de la situation. Mais elle ne sera que provisoire, car il a annoncé qu’un jour Jérusalem sera environné d’armées ennemies, au bord de la ruine définitive. C’est à ce moment-là seulement que le Messie se présentera à ceux qui seront dans le désespoir total.

Lorsqu’ils le reconnaîtront, ils diront : D'où viennent ces blessures que tu as aux mains ? (Zacharie 13 : 6). Elles attesteront qu’il est ce Jésus qu’ils ont mis à mort, et dont ils ont dit : Que son sang retombe sur nous et sur nos enfants ! (Matthieu 27 : 25). Ils seront bouleversés à sa vue, humiliés et attristés du crime qu’ils ont commis (Zacharie 12 : 10). Quand ce travail de conscience et de cœur sera terminé, alors le Messie les délivrera du malheur. Il détruira les armées assemblées contre Jérusalem, comme au temps du roi Ézéchias quand, en une nuit, un ange a détruit celles du roi d’Assyrie (2 Chroniques 32 : 21).

Les événements que nous vivons sont bien conformes aux indications de la Bible. L’enlèvement des croyants approche, qui sera suivi rapidement par les jugements apocalyptiques préalables à la restauration d’Israël par Christ. - Plaire au Seigneur

$$$$$$$$$$

 

Plan de lecture quotidienne
2 Samuel 15-17    1 Pierre 3

Accepté par le Père

Transmis par René Barrois le 03/04

Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées ; voici, toutes choses sont devenues nouvelles” (2 Corinthiens 5 :17).

Je crois que la justification par la foi est la vérité fondamentale du christianisme. On ne peut pas connaître le véritable repos et la paix tant que l’on n’est pas convaincu que l’on ne pourra jamais être juste aux yeux de Dieu par nos propres œuvres.

Si tu ne comprends pas la justice parfaite de Christ qui est tienne par la foi, tu vas mener une vie de dur labeur et de sueur, en essayant de plaire à Dieu à travers une tentative légaliste et désespérée d’établir ta propre justice. Mais la vérité, c’est que tu n’auras jamais aucune justice à apporter au Seigneur.

Un passage bien connu d’Ésaïe nous dit que toute notre justice n’est que vêtements souillés devant Dieu (Ésaïe 64:6). Cela ne veut pas dire que Dieu méprise nos bonnes œuvres – pas du tout. Dieu veut nos œuvres justes et nous devrions en faire autant que possible. Mais si tu penses qu’elles te permettent de mériter le salut, alors elles ne sont rien de plus que des vêtements souillés.

Évidemment, tu peux te sentir bien à cause des bonnes œuvres que tu fais. Par exemple, tu vas certainement goûter un moment de victoire et de satisfaction quand tu résistes à la tentation. Mais le jour suivant, tu recommences à pécher et tu perds rapidement ta joie. Tu penses que le Seigneur est en colère contre toi et tu penses : “Je n’y arriverai jamais.”

Une telle montagne russe de hauts et de bas émotionnels peut déboucher sur toute une vie de misère. Pourquoi ? Parce que tu essayes de plaire à Dieu par la chair !

Bien-aimé, aucune justice de la chair ne tiendra jamais devant Dieu. Même la meilleure personne parmi nous – la plus morale et la plus sainte – a échoué lamentablement à atteindre la gloire de Dieu. Personne ne peut être accepté aux yeux du Père par ses propres œuvres. Mais la bonne nouvelle, c’est que nous sommes totalement acceptés en Jésus-Christ. - David Wilkerson

$$$$$$$$$$

 

Plan de lecture quotidienne

 Samuel 12-14    1 Pierre 1 : 22 à 2 : 1-25

 

À l’Agneau sur son trône

 

Transmis par René Barrois le 02/05

 

À l’Agneau sur son trône apportons la couronne.


Il l’a conquise sur la croix ; il est le Roi des rois ! 
Éveille-toi, mon âme ! Bénis, adore, acclame


Avec tous les anges du ciel, Jésus, Emmanuel !

 

 

À l’Agneau sur son trône, l’encens et la couronne.


Car il est le Verbe incarné, d’une vierge il est né.


Ô sagesse profonde ! Le créateur du monde


Pour vaincre le mal triomphant s’est fait petit enfant !

 



Il eut la croix pour trône, l’épine pour couronne.
Mais le Père a glorifié son Fils crucifié.
Au Prince de la vie, la mort est asservie ;
Hors de la tombe il est monté ; Christ est ressuscité !

À l’Agneau sur son trône, la palme et la couronne,
Car il est le Prince de paix, il règne désormais.
Les fureurs de la guerre s’éteindront sur la terre
Où renaîtront, comme jadis, les fleurs du paradis !

À l’Agneau tous les trônes et toutes les couronnes !
Il est le Maître souverain, les temps sont dans sa main.
Rendons l’honneur suprême à celui qui nous aime
Et qui revient victorieux pour nous ouvrir les cieux ! - George J. Elvey – Ruben Saillens

$$$$$$$$$$

 

Plan de lecture quotidienne :

2 Samuel 9-11  1 Pierre 1 : 1-21

 

Où es-tu ?

 

Transmis par René Barrois le 01/05

 

« Le lendemain, il (Jean) voit Jésus venant à lui, et il dit : Voilà l'agneau de Dieu, celui qui ôte le péché du monde ! » (Jean 1 : 29)

 


C'est la question posée à Adam par le Créateur après sa désobéissance. Placé dans les délices du jardin d'Éden, il avait eu jusque-là des relations heureuses avec son Dieu. Hélas ! le péché vient d'entrer dans le monde et par le péché la mort. La sentence divine sera mis à exécution. La mort a passé à tous les hommes. Elle est dès lors, elle aussi, inscrite dans nos gènes (Romains 5 : 12). Adam est devenu le chef d'une race coupable et donc mortelle. Il se cache, il a peur. Dieu va-t-il le frapper d'un jugement immédiat ? Non, il s'approche, le cherche, l'appelle : Où es-tu ?

 

La grâce de Dieu a trouvé un moyen merveilleux pour rétablir, sur les bases d'une divine justice, les relations perdues, en habillant Adam, en le couvrant d'un vêtement de peaux de bêtes qui parle d'un sacrifice accompli, préfiguration du sacrifice de Jésus-Christ.

Où es-tu ? Cette question reste posée à chacun par Dieu lui-même. Dans sa grâce, il cherche l'homme perdu pour le sauver, en vertu du parfait sacrifice dont celui du jardin d'Éden n'était qu'une faible image, le sacrifice de Jésus-Christ, l'Agneau de Dieu, à la croix du Calvaire.

 

Ami, Dieu t'interpelle. À toi aussi est posée cette question : Où es-tu ? Écoute, Dieu te cherche ; ouvre les yeux à la terrible réalité de ton état de perdition, regarde à la croix où Jésus est mort pour toi. Crois en lui et tu seras sauvé pour l'éternité. - Graine d’ensemencement

 

Plan de lecture quotidienne :

 

Quel espoir pour Israël ?

 

Transmis par René Barrois le 04/05

 

« En effet, je ne veux pas, frères et soeurs, que vous ignoriez ce mystère, afin que que vous ne vous preniez pas pour des sages ; une partie d'Israël est tombée dans l'endurcissement jusqu'à ce que l'ensemble des non-Juifs soit entré. Et a ainsi tout Israël sera sauvé, comme le dit l'Écriture : Le libérateur viendra de Sion et il écartera de Jacob les impiétés. Et telle sera mon alliance avec eux, lorsque j'enlèverai leurs péchés. » (Romains 11 : 25-27)

 

Comment se fait-il que les plus puissantes nations du monde n’arrivent pas à régler la question du Proche-Orient ? Quand les efforts de certains hommes d’État paraissent sur le point d’aboutir, pourquoi la situation empire-t-elle à nouveau ? À vue humaine, la paix semble s’éloigner de plus en plus, tant les passions haineuses sont exacerbées entre Palestiniens et Israéliens.

Les chrétiens savent que le peuple d’Israël est, de tout temps, aimé de Dieu. Pourtant, au cours des siècles, l’Éternel a jugé bon de le faire passer par de très nombreuses épreuves ! La raison en a toujours été que ce peuple s’est détourné de lui. Aujourd’hui, les Israéliens cherchent à s’imposer par leurs capacités intellectuelles et techniques, ainsi que par leur puissance militaire. Toutefois, non seulement ils ne veulent pas croire en Jésus-Christ qui seul pourrait leur donner la paix, mais ils renient dans la pratique l’Éternel, le Dieu de leurs ancêtres.

Peut-être que, dans ses plans, Dieu permettra une amélioration de la situation. Mais elle ne sera que provisoire, car il a annoncé qu’un jour Jérusalem sera environné d’armées ennemies, au bord de la ruine définitive. C’est à ce moment-là seulement que le Messie se présentera à ceux qui seront dans le désespoir total.

Lorsqu’ils le reconnaîtront, ils diront : D'où viennent ces blessures que tu as aux mains ? (Zacharie 13 : 6). Elles attesteront qu’il est ce Jésus qu’ils ont mis à mort, et dont ils ont dit : Que son sang retombe sur nous et sur nos enfants ! (Matthieu 27 : 25). Ils seront bouleversés à sa vue, humiliés et attristés du crime qu’ils ont commis (Zacharie 12 : 10). Quand ce travail de conscience et de cœur sera terminé, alors le Messie les délivrera du malheur. Il détruira les armées assemblées contre Jérusalem, comme au temps du roi Ézéchias quand, en une nuit, un ange a détruit celles du roi d’Assyrie (2 Chroniques 32 : 21).

Les événements que nous vivons sont bien conformes aux indications de la Bible. L’enlèvement des croyants approche, qui sera suivi rapidement par les jugements apocalyptiques préalables à la restauration d’Israël par Christ. - Plaire au Seigneur

 

Précédent