Pureté nécessaire

29/06/2018 09:27

Pureté nécessaire

 

« Ayant donc ces promesses, bien-aimés, purifions-nous nous-mêmes de toute souillure de chair et d'esprit, achevant la sainteté dans la crainte de Dieu. » (2 Corinthiens 7 : 1)

 

 

C'est un fait bien connu que saleté et maladie vont de pair. Aussi voyons-nous l'hygiène, nécessaire à une bonne santé, comme synonyme de propreté. L'hygiène spirituelle est également essentielle à une bonne santé spirituelle. Le Seigneur Jésus dit à Pierre que si lui-même ne lui lave pas les pieds, il ne peut pas avoir communion avec lui. « Si je ne te lave pas, tu n'as pas de part avec moi » (Jean 13: 8). Or des pieds propres se réfèrent évidemment à une marche – une conduite – pure sans laquelle nous ne pouvons pas jouir de la communion avec le Seigneur.

De même que la pureté est primordiale pour avoir communion avec le Seigneur, elle l'est aussi pour un service acceptable. Nous lisons en 2 Timothée 2: 21: « Si donc quelqu’un se purifie… il sera un vase à honneur, sanctifié, utile au maître, préparé pour toute bonne œuvre ». Ceux qui, parmi les fidèles désirent être utiles au Maître doivent se mettre à part de toutes souillures. Les croyants doivent se séparer de toute forme d’impiété et résister continuellement aux désirs coupables des œuvres du monde, de rester à l’écart des fausses doctrines contraires aux Saintes Ecritures.

Nous insistons pour que nos enfants se lavent les mains avant de venir nous rejoindre à table, mais nous oublions souvent d'en faire spirituellement de même avant de nous asseoir avec le Roi des rois à sa table. Bien des chrétiens consacrent plus de temps à essayer de paraître propres physiquement devant les autres, que spirituellement devant le Seigneur à qui nous avons affaire. C’est ainsi que nous nous lamentons parfois de la faiblesse qui nous envahit, et nous nous demandons pourquoi. Si quelqu'un persiste dans le manque de propreté, il finit par devenir impropre même à la compagnie d’autres croyants. Plus la saleté est restée longtemps sur nous, plus il est difficile de nous en débarrasser. Pour obtenir les meilleurs résultats, nous avons besoin de beaucoup d'eau, d'eau courante. Christ, qui aime son épouse (l’Eglise) « Afin de la sanctifier par la Parole, après l’avoir purifiée par le baptême d’eau » (Éphésiens 5 : 26). Puissions-nous avoir ce désir dans nos cœurs d'être purifiés de « toute souillure de chair et d’esprit », visible ou invisible, en pensées ou en actions car nous devons sentir la bonne odeur de Jésus. Cela ne peut s'accomplir que par la lecture de la Parole de Dieu faite avec prière, en recherchant continuellement la sanctification, en avançant dans la lumière du Saint-Esprit. - A. M. Behnam adapté par René Barrois

© 2013 Tous droits réservés.

Optimisé par le service Webnode